DANS LE CADRE DU CYCLE "REVUES AU BAL DES ARDENTS"
ORGANISE PAR "LIVRAISONS. DES REVUES EN RHÔNE-ALPES"

 

Présentation du premier numéro de la revue
TRANSBORDEUR, photographie - histoire - société,

éditée par Macula et à paraître fin janvier 2017.

 

 

 

Véronique Yersin, directrice des éditions Macula et Christian Joschke, codirecteur de la revue seront interrogés par Roger-Yves Roche (Université Lyon 2).


 

Jeudi 2 février 2017 à 19 heures
Librairie Le Bal des ardents 17 rue Neuve 69001 Lyon

 

Entrée libre

Informations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

PLUS DE RENSEIGNEMENTS SUR LA REVUE

 
 
Transbordeur. Photographie, histoire, société
Numéro 1 - Dossier « Musées de photographies documentaires », dirigé par Estelle Sohier, Olivier Lugon et Anne Lacoste

Transbordeur est une revue d’histoire de la photographie. Elle s’adresse à tous ceux qui sont intéressés par les images, leur histoire, leur sociologie, leur évolution technique, leurs significations et matérialités multiples, leur rapport au temps et à l’histoire, leur circulation ; à tous ceux qui veulent comprendre le monde contemporain à travers l’histoire de la culture ; à tous ceux qui jettent un regard critique et curieux sur les phénomènes visuels qui les entourent. Plutôt que d’approcher la photographie d’un point de vue strictement esthétique, la revue Transbordeur a pour ambition de montrer sa place dans toutes les activités de la société, d’analyser comment elle a transformé en profondeur notre rapport au monde. La photographie s’est imposée en effet dans l’école, la science, l’art, l’information, le commerce, la politique, l’industrie, la guerre, les transports, l’espace privé et public. Elle s’est étendue au livre et à la presse, à la scénographie d'exposition et au cinéma, à la production des savoirs, à la prose et à la poésie. Ce sont tous ces aspects de notre culture de l’image qu’il s’agit de comprendre et d’analyser.

Le présent numéro de Transbordeur regroupe une quinzaine d’articles composant un volume de 236 pages richement illustré. Il est divisé en quatre sections : un dossier thématique – Musées de photographies documentaires – regroupant huit études ; une section « collections » où sont décrits et analysés succinctement des fonds photographiques, faisant une large part aux archives et musées ; une sélection d’articles libres (varia), faisant une large place aux traductions de textes de chercheurs internationaux ;  une section « lectures », consacrée à des comptes rendus d’ouvrages.

Teresa Castro, Éléonore Challine, Béatrice de Pastre, Elizabeth Edwards, Romy Golan, Christian Joschke, Frank Kessler, Luce Lebart, Sabine Lenk, C. Angelo Micheli, Valérie Perlès, Alessandra Ronetti, Nicolas Schätti, Tiziana Serena, Bernd Stiegler 

 


LA REVUE SPECIMEN
PRESENTATION DU NUMERO 9 (Automne 2016) :
"Faire désordre" et foyer "Quentin Lefranc".


Dialogue entre Thomas Brückert et Hugo Dallacosta, membres du comité de rédaction
et Paul Ruellan, Livraisons - Des revues en Rhône-Alpes.


Jeudi 20 octobre 2016 à 19 heures
Librairie Le Bal des ardents 17 rue Neuve 69001 LYON



La revue Specimen a été créée en 2011 à l’École normale supérieure de Lyon. La première série, au rythme bimestriel frénétique (six numéros en un an), laisse place en 2013 à une seconde mouture plus étoffée, divisée en deux temps : une première partie thématique, et une seconde avec un artiste mis à l'honneur dans un foyer. En octobre 2016, Specimen annonce l'arrêt de sa publication après l’ultime numéro, le neuvième, qui paraît le mois même.

Articulée autour d'échanges intellectuels, Specimen fut surtout l'image du groupe, du collectif qui s'exprimait par elle, s’essayant à déjouer l’esprit de sérieux qui pouvait la guetter, invitant à l'appropriation des grandes œuvres, des maîtres, des enjeux esthétiques contemporains. Elle explorait les champs des arts visuels, de l'écriture contemporaine et du théâtre, n’installant aucune barrière entre eux et cependant sans effort outre pour en forcer les alliances. On y trouve des études fouillées sur la peinture, la philosophie ou les arts de la scène, mais aussi des textes de création, prose ou poésie. Rien ne l'exprime mieux que son simple sous-titre : « revue d'art et d'essai ».

Que retenir de cette aventure éditoriale qui dura cinq ans et regroupa de jeunes penseurs et artistes autour d'une revue ? Dans l'idée de revenir sur le cycle constitué par Specimen, Livraisons-Des revues en Rhône-Alpes se propose de dresser un panorama des neuf numéros parus, dans un dialogue avec deux protagonistes de la revue, Thomas Brückert et Hugo Dallacosta. Quelques lectures courtes ponctueront la rencontre.

 

EN SAVOIR PLUS SUR LA REVUE

LA LIBRAIRIE LE BAL DES ARDENTS

 

Entrée libre
Informations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

 

Le Petit Guide pratique de la revue rassemble des informations utiles aux créateurs de revues comme aux libraires et aux bibliothécaires afin de contribuer au rayonnement de ces publications créatives et multiformes, lieux d’expérimentation et de réflexion.

Il a été conçu dans le prolongement de la 2e édition du Festival de la revue, qui s'est déroulée à Lyon du 12 au 15 mai 2016, et plus précisément dans celle de la table-ronde du 12 mai intitulée Quelle(s) diffusion(s) pour les revues ? Quelle présence en librairie et en bibliothèque ?

Des questions auxquelles ce Petit Guide pratique de la revue se propose d’apporter quelques réponses et éclaircissements, en précisant notamment les bonnes pratiques. En espérant contribuer modestement au développement et à la bonne santé de ces précieuses publications, coopératives éphémères ou durables d’expérimentation et d’enthousiasme.

Il est édité par l’Arald en partenariat avec Livraisons. Des revues en Rhône-Alpes, et en collaboration avec l’Enssib et Libraires en Rhône-Alpes.

 

TELECHARGER LE GUIDE

 

 

 

 

 


Le jeudi 2 juin dernier, la Maison des Passages, à Lyon, accueillait le lancement du numéro 1 de la revue Rumeurs. Comme l'a dit Thierry Renard, son rédacteur en chef, « une revue papier qui s'intéresse à la poésie, c'est doublement un événement ». Le propos de départ, comme l'a souligné Dominique Iacovella, des éditions La Rumeur libre, qui publie la revue, est « d'accueillir des textes reflétant une actualité de l'écriture ». Roger Dextre, qui appartient à l'équipe de rédaction et a apporté à la revue des textes venus d'ateliers d'écriture, a recommandé d'« apprendre à lire des textes dont les auteurs ne songent pas à être édités », des textes « surgis dans des lieux improbables, qui affectent autant du côté de l'écriture que de la lecture ».

 

Élaborer une telle revue a été une entreprise de longue haleine : les éditions en avaient déjà le projet il y a quatre ans. Andrea et Dominique Iacovella ont cherché une équipe rompue à ce type de pratique éditoriale, ils l'ont trouvée, elle est plurielle, ouverte tant sur la France que sur l'étranger. Et Rumeurs (qui sera semestrielle, et compte pour cette première livraison 336 pages) place son exigence de qualité sur la plus haute branche de l'arbre le plus haut. C'est eux qui l'écrivent, et on ne peut que leur donner raison : les arbres abattus pour faire cette revue papier ne l'auront pas été en vain.

 

Pour cette soirée de lancement, les Bostoniens Jennifer Barber et David Ferry, invités et traduits grâce au poète Emmanuel Merle, n'ont pas dû se sentir trop dépaysés : le public nombreux, la ferveur de l'écoute ont dû leur rappeler l'ambiance de tels événements quand ils se déroulent sur la côte Est. Tous les deux sont des poètes confirmés, édités, mais une égale attention a salué les textes des Françaises Carole Bijou et Laura Tirandaz, avec son remarquable Azizam, pour qui la revue Rumeurs est une pépinière et un tremplin.

 

Catherine Goffaux


Numéro 1 / Juin 2016 / 336 pages / 21 euros

www.larumeurlibre.fr/revue_rumeurs / Abonnement : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

 

 

 

 

 

La librairie Le Bal des ardents et l'association "Livraisons. Des revues en Rhône-Alpes" vous invitent à une rencontre
avec La Moitié du fourbi - littérature et appels d'air -

Jeudi 16 juin 2016 à 19 heures
Le Bal des ardents 17 rue Neuve 69001 Lyon

Rencontre avec Frédéric Fiolof, directeur de la revue